La Grimpette de la Bosse
En   2010,   une   petite   équipe   de   copains   se   retrouve   le   lundi   soir,   pour   faire   une   virée   en   VTT   et partager un bon moment autour d’une table… Les   années   passent   et   le   groupe   grandit,   un   copain   en   amène   un   autre,...   deux   critères   sont   alors de mise : aimer le vélo et les moments conviviaux, de détente… Suite   logique   ou   philosophie   définie…   Une   équipe,   Une   culture,   Un   nom…   :   «   VTT   et   Détente   »   ?   Ça ne fait pas très sérieux ? Ben c’est tout trouvé, ça correspond, c’est adopté ! Pour   certains,   le   plaisir   est   de   participer   à   quelques   courses   avec   des   résultats   aussi   différents   que nos âges et niveaux, mais sans oublier le passage groupé aux ravitaillements d’après course. Cela donne envie à la marmaille…ils s’organisent entre eux, trouvent un jour et un lieu de rendez-vous, un QG pour s’asseoir également autour d’une table et un nom tout trouvé : « VTT et Détente Juniors  ». Et que dire de leur slogan… : « Solidaire, pas Solitaire! » Quelques   années   plus   tard,   avec   toujours   la   même   envie   et   le   même   plaisir   de   partager   de   bons moments, cette équipe parcourt toujours les sentiers et chemins du Val-de-Ruz. Afin   de   perpétuer   cette   dynamique   52   semaines   par   année,   il   ne   restait   plus   qu’à   trouver   une activité   pour   la   saison   hivernale.   Quelques   essais   de   natation,   course   à   pieds,   gym   ou   squash   ont été   tentés.   Mais   c’est   la   marche   rapide   et,   dès   la   neige   venue,   le   ski   de   randonnée   qui   s'imposent   logiquement,   l’attrait   des   crêtes   sans doute : Tête de Ran, Mont d’Amin, Mont Racine, Chaumont, avec un terrain de jeu pareil,… Fiers   d’appartenir   à   une   belle   équipe   ou   l’envie   de   matérialiser   cette   appartenance,   les   nombreuses   démarches   et   essais,   lorsqu’il   a   été décidé de se créer un beau maillot, ont été mémorables. Fort de 19 copains et 10 juniors plus tard, il nous fallait un nouveau challenge. Faut-il   voir   là   une   suite   logique   ou   l’envie   de   s’investir   et   de   marquer   son   attachement   à   cette   région   du   Val-de-Ruz   ?   Toujours   est-il   que, lorsque   tristement   nous   avons   appris   l’arrêt   de   la   course   «   La   Nocturne   des   Gollières   »   et   que   nombreux   d’entre   nous   y   participaient,   l’idée de reprendre son organisation a mûri. Quelques   mois   plus   tard,   après   avoir   eu   le   consentement   de   Vincent   Buchs   ainsi   que   ses   précieux   conseils,   nous   voici   partis   dans   ce nouveau « défi ». Chacun y met du sien, profite de ses contacts, de ses compétences et du temps qu’il a à disposition. Les   premières   neiges   précoces   motivent   les   troupes   et   les   préparatifs   vont   bon   train,   même   si   personne   ne   peut   garantir   l’enneigement   le jour J. Peut-être que pour une première,  « un vendredi 13 »,  le destin fera bien les choses... l’avenir nous le dira !
Avec le soutien de
La Grimpette de la Bosse
En   2010,   une   petite   équipe   de   copains   se   retrouve   le lundi   soir,   pour   faire   une   virée   en   VTT   et   partager   un bon moment autour d’une table… Les   années   passent   et   le   groupe   grandit,   un   copain en   amène   un   autre,...   deux   critères   sont   alors   de mise   :   aimer   le   vélo   et   les   moments   conviviaux,   de détente… Suite   logique   ou   philosophie   définie…   Une   équipe,   Une   culture,   Un nom…   :   «   VTT   et   Détente   »   ?   Ça   ne   fait   pas   très   sérieux   ?   Ben   c’est tout trouvé, ça correspond, c’est adopté ! Pour   certains,   le   plaisir   est   de   participer   à   quelques   courses   avec   des résultats   aussi   différents   que   nos   âges   et   niveaux,   mais   sans   oublier le passage groupé aux ravitaillements d’après course. Cela   donne   envie   à   la   marmaille…ils   s’organisent   entre   eux,   trouvent un jour et un lieu de rendez-vous,   un   QG   pour   s’asseoir   également   autour   d’une   table   et un nom tout trouvé : «   VTT   et   Détente   Juniors    ».   Et   que   dire   de   leur   slogan…   :   « Solidaire, pas Solitaire! » Quelques   années   plus   tard,   avec   toujours   la   même   envie   et   le   même plaisir   de   partager   de   bons   moments,   cette   équipe   parcourt   toujours les sentiers et chemins du Val-de-Ruz. Afin   de   perpétuer   cette   dynamique   52   semaines   par   année,   il   ne restait    plus    qu’à    trouver    une    activité    pour    la    saison    hivernale. Quelques   essais   de   natation,   course   à   pieds,   gym   ou   squash   ont   été tentés.   Mais   c’est   la   marche   rapide   et,   dès   la   neige   venue,   le   ski   de randonnée    qui    s'imposent    logiquement,    l’attrait    des    crêtes    sans doute   :   Tête   de   Ran,   Mont   d’Amin,   Mont   Racine,   Chaumont,   avec   un terrain de jeu pareil,… Fiers   d’appartenir   à   une   belle   équipe   ou   l’envie   de   matérialiser   cette appartenance,   les   nombreuses   démarches   et   essais,   lorsqu’il   a   été décidé de se créer un beau maillot, ont été mémorables. Fort   de   19   copains   et   10   juniors   plus   tard,   il   nous   fallait   un   nouveau challenge. Faut-il   voir   là   une   suite   logique   ou   l’envie   de   s’investir   et   de   marquer son   attachement   à   cette   région   du   Val-de-Ruz   ?   Toujours   est-il   que, lorsque    tristement    nous    avons    appris    l’arrêt    de    la    course    «    La Nocturne    des    Gollières    »    et    que    nombreux    d’entre    nous    y participaient, l’idée de reprendre son organisation a mûri. Quelques   mois   plus   tard,   après   avoir   eu   le   consentement   de   Vincent Buchs   ainsi   que   ses   précieux   conseils,   nous   voici   partis   dans   ce nouveau   «   défi   ».   Chacun   y   met   du   sien,   profite   de   ses   contacts,   de ses compétences et du temps qu’il a à disposition. Les   premières   neiges   précoces   motivent   les   troupes   et   les   préparatifs vont   bon   train,   même   si   personne   ne   peut   garantir   l’enneigement   le jour   J.   Peut-être   que   pour   une   première,      «   un   vendredi   13   »,      le destin fera bien les choses... l’avenir nous le dira !